Denis Fournier : batteur jazz et musiques improvisées


Denis Fournier 4tet +

Une formation à deux contrebasses fonctionnant comme un "workshop", à la manière de celui de Charlie Mingus.

Bernard Santacruz, contrebasse
Guillaume Séguron, contrebasse
Denis Fournier, batterie et percussions
Jean-Luc Cappozzo, trompette, bugle
Lionel Garcin, sax alto et baryton

" Ma musique est collective et improvisée, influencée par les rencontres qui ont marqué mon parcours et celui des artistes qui m'accompagnent depuis une dizaine d'années. Un voyage rythmé, insaisissable éclat de l'instant, où l'on retrouve la chaleur de mon Sud, mais que je ne pourrais faire sans passer par le Jazz, celui de David Holland, de Charles Mingus ou de l'Art Ensemble of Chicago..." (DF)

 

conférence des oiseaux

Nouvel album du 4tet + :
La Conférence des Oiseaux

"Pour ce projet, j'ai été inspiré par la lecture du livre "Manteq al-tayr" (titre original) du poète mystique persan Farid Ud-Din Attar. Le sujet de ce traité est le voyage collectif des oiseaux qui vont à la recherche de leur roi, Simorgh, dans la montagne Qâf. Ce voyage représente le chemin qui conduit chacun vers l'âme de son âme, vers la lumière pure de son être." (Denis Fournier)

Voir la chronique sur Jazzman

"Une évocation instrumentale puissante et raffinée, ressentie et inspirée, aux couleurs contrastées, que délivrent dans l’instant, et dans une grande tension, les cinq musiciens totalement impliqués."
(Jean Buzelin, CultureJazz, mars 2010

"Centré sur la relecture de Manteq al tayr, recueil du poète persan Farid-Ud-Din-Attar, ce disque ensorcèle véritablement."
(Bruno Guermonprez, SO JAZZ, avril 2010) 

Enregistrement : Boris Darley au studio La Buissonne à Pernes-les-Fontaines
Disque paru sur le label Rude Awakening présente
Distribution Les Allumés du Jazz

L'ombre de Mingus

(au sujet de l'album "Life vest under your seat", paru en 2004)

Si Mingus, homme et musicien en colère, dénonçait violemment le racisme et les travers de la démocratie américaine, il le faisait sans renoncer à rien de sa très grande exigence au plan musical. Cétait la grande force d'une musique dont l'ambition allait lucidement bien au-delà de la simple fonction divertissante. Portée par un élan vital irrésistible, la musique de Mingus, souvent revendicative, était bien une musique de lutte et de libération. Mais avant tout, et pour longtemps encore, une musique vibrante et belle.

De la démarche de Chalie Mingus, on trouve plus d’un écho dans le projet de Denis Fournier. Musicien par choix, il entend bien se battre pour rester homme libre et musicien. Combat de tous les instants, récemment exacerbé par le glissement progressif d'une politique culturelle vers l'économie de marché. De tout cela sa musique se ressent et témoigne.

L’ombre de Mingus est bien là comme repère et, aussi, comme moteur d’une volonté de ne pas s’en laisser compter et de construire contre vents et marées, un univers musical personnel et collectif à la fois. Elaboré à la force du poignet et d'une sensibilité respectueuse des forces en présence, en constante évolution au gré des interactions que génère la vie d'une groupe d'un concert à l'autre. Car le jazz de Denis Fournier et de ses partenaires est avant tout une musique bien vivante, parfaitement actuelle, libre.

Jean-Paul Ricard, AJMI


denis fournier quartet plus

Écouter

Conférence des Oiseaux : sentier désert

Life vest under your seat : le partage des eaux

denis fournier quintet

(photos Georges Souche)

  © Copyright 2015 - Tous droits réservés               Denis Fournier Contact                Denis Fournier MySpace                Réalisation Georges Souche